CRYSTAL PALACE

Rebecca Digne, Hendrik Hegray, Sandrine Pelletier, Andrés Ramirez, Pia Rondé & Fabien Saleil

du 11 mars au 8 avril 2017 / vernissage samedi 11 mars
Sur une invitation de Pia Rondé & Fabien Saleil : Stéphane Pelletier, artisan verrier, en dialogue avec la Galerie Escougnou-Cetraro

  • < 1 / 21 >

    Andrés Ramirez, refulget / decadent and
    symmetrical, pale as echoes, 2017
    Acier, verre, sérigraphie, peinture

  • < 2 / 21 >

    Andrés Ramirez, refulget / decadent and
    symmetrical, pale as echoes, 2017. Détail.
    Acier, verre, sérigraphie, peinture

  • < 3 / 21 >

    Vue de l’exposition Crystal Palace
    Galerie Escougnou-Cetraro

  • < 4 / 21 >

    Andrés Ramirez, refulget / decadent and
    symmetrical, pale as echoes, 2017. Détail.
    Acier, verre, sérigraphie, peinture

  • < 5 / 21 >

    Andrés Ramirez, refulget / decadent and
    symmetrical, pale as echoes, 2017. Détail.
    Acier, verre, sérigraphie, peinture

  • < 6 / 21 >

    Vue de l’exposition Crystal Palace
    Galerie Escougnou-Cetraro

  • < 7 / 21 >

    Hendrik Hegray, #4, 2016
    Verre, pigments

  • < 8 / 21 >

    Vue de l’exposition Crystal Palace
    Galerie Escougnou-Cetraro

  • < 9 / 21 >

    Vue de l’exposition Crystal Palace
    Galerie Escougnou-Cetraro

  • < 10 / 21 >

    Vue de l’exposition Crystal Palace
    Galerie Escougnou-Cetraro

  • < 11 / 21 >

    Vue de l’exposition Crystal Palace
    Galerie Escougnou-Cetraro

  • < 12 / 21 >

    Pia Rondé et Fabien Saleil, Crâne, 2017
    Os, pâte de cristal, plâtre, acier

  • < 13 / 21 >

    Pia Rondé et Fabien Saleil, Crâne, 2017
    Os, pâte de cristal, plâtre, acier

  • < 14 / 21 >

    Sandrine Pelletier, Sans titre, 2017
    Bois brûlé, verre

  • < 15 / 21 >

    Sandrine Pelletier, Sans titre, 2017.Détail.
    Bois brûlé, verre

  • < 16 / 21 >

    Sandrine Pelletier, Sans titre, 2017.Détail.
    Bois brûlé, verre

  • < 17 / 21 >

    Sandrine Pelletier, Sans titre, 2017.Détail.
    Bois brûlé, verre

  • < 18 / 21 >

    Sandrine Pelletier, Sans titre, 2017.Détail.
    Bois brûlé, verre

  • < 19 / 21 >

    Vue de l’exposition Crystal Palace
    Galerie Escougnou-Cetraro

  • < 20 / 21 >

    Gamil, Oreille, 2017
    Verre

  • < 21 / 21 >

    Rebecca Digne, document #2, 2017

Le Crystal Palace a été construit pour la première fois dans le cadre de l’exposition universelle de 1851 à Londres par Joseph Paxton et Owen Jones. À la fois emblème du socialisme utopique, à la fois ancêtre des centres commerciaux contemporains, il incarne cette étrange ambiguïté des rêves de se transformer en leur contraire. Détruit par un incendie et maintes fois reconstruit à travers le monde, nous l’avons ressuscité une énième fois, pour nommer cet espace de partage que nous avons choisi de construire, à mi-chemin entre l’atelier et la galerie. L’atelier est GAMIL, fondé en 2016 par Stéphane Pelletier, artisan verrier, en dialogue avec la galerie Escougnou-Cetraro et les artistes dont le chemin a été marqué par la brulure du verre, donnant naissance à une communauté faite de différences et affinités autour d’un partage créatif.