Ikonotekstgroupe POSTMODERN IMAGES SYSTEM du 9 au 23 janvier 2016

  • < 1 / 11 >

    Ikonotekstgroupe [1.1. Sensorialisme] Bi-déclencheurs, 2010. Techniques à séchage rapide, 50 x 65 cm. Unique.

  • < 2 / 11 >

    Ikonotekstgroupe [1.4. Tangibilisme] Cadre visuel, 2010. Techniques à séchage rapide, 50 x 65 cm. Unique.

  • < 3 / 11 >

    Ikonotekstgroupe [2.1. Dé-classement] Prós, hipó, ísos, hūc, 2010. Techniques à séchage rapide, 50 x 65 cm. Unique.

  • < 4 / 11 >

    Ikonotekstgroupe [2.2. Rhizome] Dégroupage, 2010. Techniques à séchage rapide, 50 x 65 cm. Unique.

  • < 5 / 11 >

    Ikonotekstgroupe [2.4. Hybridation] Ligne-tache-tachante, 2010. Techniques à séchage rapide, 50 x 65 cm. Unique.

  • < 6 / 11 >

    Ikonotekstgroupe [2.5. FragmentIsme] Métonymie, 2010. Techniques à séchage rapide, 50 x 65 cm. Unique.

  • < 7 / 11 >

    Ikonotekstgroupe [3.2. Désocialisation] Sous groupes, 2010. Techniques à séchage rapide, 50 x 65 cm. Unique.

  • < 8 / 11 >

    Ikonotekstgroupe [3.3. Narcissisme] Auto-exposition, 2010. Techniques à séchage rapide, 50 x 65 cm. Unique.

  • < 9 / 11 >

    Ikonotekstgroupe [4.2. Obsession corporelle] Convexes, 2010. Techniques à séchage rapide, 50 x 65 cm. Unique.

  • < 10 / 11 >

    Ikonotekstgroupe [5.4. Occultisme] Contre-mystère, 2010. Techniques à séchage rapide, 50 x 65 cm. Unique.

  • < 11 / 11 >

    Ikonotekstgroupe [5.1. Anachronisme] Anti-suites, 2010. Techniques à séchage rapide, 50 x 65 cm. Unique.

Une nouvelle terminologie accompagne l’art contemporain.  Des mots comme nomade, fragment, rhizome, immanence, transgression, hybridation …. sont employés régulièrement par les artistes, ainsi que par les critiques d’art, les commissaires d’expositions, les conservateurs des musées, etc. Ces termes, à première vue indépendants et éparpillés, renvoient à des concepts, qui, vus dans leur ensemble, forment une conception théorique cohérente et conséquente. Selon Ikonotekstgroupe cette conception, qui trouve ses fondements dans la philosophie post-moderne française, a établi, en parallèle avec le projet économique élaboré par l’École de Chicago, la théorie de la société actuelle. Elle s’est imposée dans la politique et dans l’économie mondiale à partir de 1980 et elle est connue comme la doctrine néo-libérale.   La doctrine néo-libérale appartient à un dispositif de domination qui a la particularité de se présenter comme une théorie de la libération. Cette théorie dénonce tout ce qui opprime et empêche la liberté d’action et d’expression. Il s’agit d’un rejet explicite et continu de toute forme institutionnelle (État-Nation, syndicats, partis politiques …) et de toute pensée catégorielle (dans les sciences, l’économie,  la sexualité, l’art …). Toutefois la dénonciation de l’oppression et les réclamations libertaires-libérales prennent la forme d’un discours régressif, qui incite les individus à des dérives pulsionnelles et qui entretient une attitude d’insouciance et d’incompétence sociale.  Ikonotekstgroupe a répertorié, classé et dessiné les concepts de l’actuelle doctrine économique et esthétique.  Chaque concept, examiné individuellement est intéressant et mérite d’être pris en considération. Toutefois, le vrai sens de cette doctrine apparaît lorsque, en  observant les concepts dans leur ensemble, on découvre que leur groupement est fondé sur des principes anti-théoriques et des prescriptions  anti-sociales. 

Ikonotekstgroupe 

Fondé en 2006 Ikonotekstgroupe réunit des artistes et de nombreux autres collaborateurs.  Ikonotekstgroupe a établi un projet critique de la société, de la culture et de l’art d’aujourd’hui. Il entend reconsidérer le champ sémantique de l’art, redéfinir l’art et ses fonctions, s’impliquer dans la recherche formelle (logique et linguistique), formuler de nouveaux paradigmes esthétiques et élaborer une nouvelle morale sentimentale. L’activité d’Ikonotekstgroupe regroupe la production d’œuvres iconiques, workshops, expositions, publications, séminaires et conférences.
Les œuvres présentées dans le cadre de l’exposition “Postmodern images system” ont été réalisées entre 2007 et 2011. 

2014 - Art et formes de vie. Exposition-Conférence au 3E-Maison Saint-Honoré. Paris.  2013 - Oracular/Vernacular. Exposition collective. Mamo, Cité Radieuse.Marseille. 2013 - Où va cet âne ? Article sur l’art et l’économie contemporains. Le Monde Diplomatique, novembre 2013.  2012 -  Ikonotekst groupe. Revue Soldes, année 2012 2012 – 2013. La définition de l’art et de sa valeur. Huit conférences à l’Hotel Drouot. Paris. 2010 – 2014. Sgrams pour une nouvelle économie affective. Séminaires, Centre Culturel LaClef. Paris. 2010 - Les Syntagmes de l’art contemporain. Exposition. Kogan Galerie. Paris  2009 - Les Syntagmes de l’art contemporain. Workshop à Paris Sud Galerie. Arcueil.  2009. 18 constats sur l’art. Éditions, exposition dans la vitrine Librairie La Hune.Paris. 2008. Réconciliation impertinente. Exposition collective, Le Plateau.Paris 2007. Redaction du projet IKONOTEKSTgroupe.