Michael Jones McKean est né en 1976 en Micronésie, il vit et travail à New York.

Qu’elles prennent la forme de collages, d’installation à l’échelle de la galerie ou à celle du bâtiment, les sculptures de Michael Jones McKean constituent autant de tentatives d’ordonnancement entre le vivant et l’inerte, l’humain et le non-humain, au sein desquelles chaque entité se voit assigner une valeur ontologique équivalente. Les œuvres du jeune artiste américain rendent compte d’un réel dont la conscience humaine ne serait plus le seul déterminant, mais qui, dans la lignée des théories de l’assemblage et de l’acteur-réseau, serait un état purement émergent, constamment redéfini par la corrélation des multiples agents qui le peuplent. Ses compositions mélangent ready-made et répliques réalisées artisanalement, en papier mâché, en bois, en silicone. Les objets s’organisent dans l’espace de la galerie ou, le plus souvent, dans des caissons lumineux aux couleurs pastel qui encadrent et limitent les systèmes relationnels propre à chaque « écologie ». Cette structure close est ce qui, paradoxalement, restitue la sculpture comme telle, lui confère une dimension unifiée et la ramène, dans un même geste, à une forme de planéité. Le volume se confond dès lors avec l’image, la pérennité du sculptural avec la furtivité du numérique, l’espace avec l’écran. (extrait du texte de Emmanuelle Chiappone Piriou, Catalogue d’exposition « Au-delà de l’image III »)  

Michael Jones McKean est le lauréat de nombreux prix, dont une bourse Guggenheim, le prix de la Fondation Nancy Graves ainsi que le prix Artadia. McKean a également prit part à beaucoup de residences prestigieuses, au Core Program du Musée des Beaux-Arts de Houston, The Colony MacDowell, The International Studio and Curatorial Program à New York, The Provincetown Fine Arts Work Center, au Bemis Centre pour les arts et au Sharpe-Walentas Studio Program à New York. McKean a exposé récemment au Centre d’études curatoriales au Bard College dans l’état de New York, à L’institut d’art contemporain de Boston, au Parc Saint Léger, à la Horton Gallery à New York, à la Biennale du Québec, à Gentili Apri à Berlin, à la The Art Foundation à Athènes, à la Inman Gallery à Houston au Texas, à Parisian Laundry à Montréal, à project Gentili à Prato en Italie, à l’Université Shenkar de Tel Aviv, au Southeastern Center for Contemporary Art à Winston-Salem en Caroline du Nord et au Musée des Beaux-Arts de Houston, au Texas. McKean est actuellement professeur titulaire de Sculpture + extended media à la Virginia Commonwealth University où il enseigne depuis 2006 et co-directeur de ASMBLY à New York City.

image : Michael Jones McKean, The Advisor, 2013