• < 1 / 53 >

    Laura Gozlan, Physical Self, 2017
    Vidéo Installation In situ
    Vidéo 16:9, couleur, sonore, 11mn

  • < 2 / 53 >

    Laura Gozlan, Physical Self, 2017
    Vidéo Installation In situ
    Vidéo 16:9, couleur, sonore, 11mn

  • < 3 / 53 >

    Laura Gozlan, Physical Self, 2017
    Vidéo Installation In situ
    Vidéo 16:9, couleur, sonore, 11mn

  • < 4 / 53 >

    Laura Gozlan, Physical Self, 2017
    Vidéo Installation In situ
    Vidéo 16:9, couleur, sonore, 11mn

  • < 5 / 53 >

    Laura Gozlan, Physical Self, 2017
    Vidéo Installation In situ
    Vidéo 16:9, couleur, sonore, 11mn

  • < 6 / 53 >

    Laura Gozlan, Inners Chains #5, 2017
    Tubes en pmma, résine époxy, vessies natatoires,
    ginseng, poulpe séché, câble dvi, câbles usb,
    aluminium, batteries.
    110 x 10 x 7 cm. Unique

  • < 7 / 53 >

    Vue d’exposition « Laura Gozlan – physical self »
    Galerie Escougnou-Cetraro, Paris, 2017

  • < 8 / 53 >

    Laura Gozlan, Inners Chains et Breathing Skins, 2017

  • < 9 / 53 >

    Laura Gozlan, Breathing Skins, 2017.
    Résine époxy, fibre de verre, résine polyester, mousse
    extrudée, écran 5/4, player multimedia, enceintes
    stéréo. Vidéo, son, couleur, boucle 3mn
    58 x 48 x 22 cm. Uniques

  • < 10 / 53 >

    Laura Gozlan, Sensorium, 2017
    Cire de palme, microcristalline, résine époxy, toile de
    verre, colorants, tube pmma, résine époxy, vessies
    natatoires, ginseng, poulpe séché, câble Ethernet, tube
    aluminium, collier de serrage, bois, résine
    220 x 43 x 62 cm. Unique

  • < 11 / 53 >

    Vue d’exposition « Laura Gozlan – physical self »
    Galerie Escougnou-Cetraro, Paris, 2017

  • < 12 / 53 >

    Laura Gozlan, Inners Chains, 2017
    Tubes en pmma, résine époxy, vessies natatoires,
    ginseng, poulpe séché, câble dvi, câbles usb,
    aluminium, batteries.
    110 x 10 x 7 cm. Unique

  • < 13 / 53 >

    Laura Gozlan, Skinny Dip Unsensory, 2015.
    Installation Vidéo.
    Boucle vidéo 20’.
    Exposition collective Au-delà de l’image, Galerie Escougnou-Cetraro, Paris.

  • < 14 / 53 >

    Laura Gozlan, Skinny Dip Unsensory, 2015.
    Installation Vidéo.
    Boucle vidéo 20’.
    Exposition collective Au-delà de l’image, Galerie Escougnou-Cetraro, Paris.

  • < 15 / 53 >

    Laura Gozlan, Skinny Dip Unsensory, 2015.
    Installation Vidéo. Détail.

  • < 16 / 53 >

    Laura Gozlan, Skinny Dip Unsensory, 2015.
    Installation Vidéo. Détail

  • < 17 / 53 >

    Laura Gozlan, Skinny Dip Unsensory, 2015.
    Installation Vidéo.
    Boucle vidéo 20’.
    Exposition collective Au-delà de l’image, Galerie Escougnou-Cetraro, Paris.

  • < 18 / 53 >

    Laura Gozlan, Screening Emporio, 2015
    Réactivation des deux pièces Through the Silver Globe, 2015 et Emporio chimic
    Installation vidéo, 2015. Boucle vidéo 11’, verres, cire, polystyrène extrudé, cristaux, mirror, plate-forme en bois, dimensions variables
    Vue de l’exposition « Impressio », Atelier Rouart, Paris 2015. Commissariat de Anne-Laure Salasca

  • < 19 / 53 >

    Laura Gozlan,The Sceptical Chymist, 2015.
    Installation
    Cire stéarique, chaîne, bois, tapisserie, tapisserie
    Dimensions variables
    Vue de l’exposition Radical Software, Galerie Alain Gutharc. Commissariat : Pedro Morais

  • < 20 / 53 >

    Laura Gozlan, A Mirror Darkly, 2015
    Vitrophanie, scan imprimé sur vinyle adhésif
    216 cm x 135 cm
    Vue de l’exposition Indeterminate Chymistry, Galerie In extenso, Clermont-Ferrand, 2015
    Commissaire : Annabel Rioux

  • < 21 / 53 >

    Laura Gozlan, A Mirror Darkly, 2015. Détail.
    Vitrophanie, scan imprimé sur vinyle adhésif
    216 cm x 135 cm

  • < 22 / 53 >

    Laura Gozla, Through the Silver Globe, 2015
    Installation Vidéo
    Boucle vidéo 11’, dimensions variables
    Vue de l’exposition Indeterminate Chymistry, Galerie In extenso, Clermont-Ferrand, 2015
    Commissaire : Annabel Rioux

  • < 23 / 53 >

    Laura Gozlan, Through the Silver Globe, 2015
    Installation Vidéo
    Boucle vidéo 11’, dimensions variables
    Vue de l’exposition Indeterminate Chymistry, Galerie In extenso, Clermont-Ferrand, 2015
    Commissaire : Annabel Rioux

  • < 24 / 53 >

    Laura Gozlan, Through the Silver Globe, 2015
    Installation Vidéo. Détail
    Boucle vidéo 11’, dimensions variables

  • < 25 / 53 >

    Laura Gozla, Emporio Chimic, 2015.
    Sculpture
    Cire stéarique, mousse, bois, papier
    280 cm × 285 cm × 35 cm
    Vue de l’exposition Indeterminate Chymistry, Galerie In extenso, Clermont-Ferrand, 2015
    Commissaire : Annabel Rioux

  • < 26 / 53 >

    Laura Gozla, Emporio Chimic, 2015.
    Sculpture
    Cire stéarique, mousse, bois, papier
    280 cm × 285 cm × 35 cm
    Vue de l’exposition Indeterminate Chymistry, Galerie In extenso, Clermont-Ferrand, 2015
    Commissaire : Annabel Rioux

  • < 27 / 53 >

    Laura Gozlan, Planck Wrap, 2015
    Sculpture
    Verre, mylar, mousse, cire stéarique
    60 cm x 30 cm x 25 cm

  • < 28 / 53 >

    Laura Gozlan, Fingers, 2015
    Installation
    Projection sur store
    150 cm x 80 cm x 5 cm
    Vue de l’exposition Vicarious , Vivarium, Rennes
    Commissaire : Sandra Doublet pour MPvite.
    Crédit photo : Nyima Leray

  • < 29 / 53 >

    Laura Gozlan, A Paura, 2015
    Installation Vidéo
    Boucle vidéo 12’, dimensions variables
    Vue de l’exposition « Vicarious», Vivarium, Rennes, 2015
    Commissaire : Sandra Doublet pour MPvite.

  • < 30 / 53 >

    Laura Gozlan, A Paura, 2015
    Installation Vidéo
    Boucle vidéo 12’, dimensions variables
    Vue de l’exposition « Vicarious», Vivarium, Rennes, 2015
    Commissaire : Sandra Doublet pour MPvite.

  • < 31 / 53 >

    Laura Gozlan, A Paura, 2015
    Installation Vidéo
    Boucle vidéo 12’, dimensions variables
    Vue de l’exposition « Vicarious», Vivarium, Rennes, 2015
    Commissaire : Sandra Doublet pour MPvite.

  • < 32 / 53 >

    Laura Gozlan,Remote Viewing, 2014.
    Installation Vidéo
    Boucle vidéo 16’,
    252 x 160 x 120 cm
    Vue de l’exposition Ce qui Manque, La Panacée, Centre de Culture Contemporaine, Montpellier, 2014
    Commissariat de Thierry Fournier

  • < 33 / 53 >

    Laura Gozlan,Remote Viewing, 2014.
    Installation Vidéo
    Boucle vidéo 16’,
    252 x 160 x 120 cm
    Vue de l’exposition Ce qui Manque, La Panacée, Centre de Culture Contemporaine, Montpellier, 2014
    Commissariat de Thierry Fournier

  • < 34 / 53 >

    Laura Gozlan,Remote Viewing, 2014.
    Installation Vidéo
    Boucle vidéo 16’,
    252 x 160 x 120 cm
    Vue de l’exposition Ce qui Manque, La Panacée, Centre de Culture Contemporaine, Montpellier, 2014
    Commissariat de Thierry Fournier

  • < 35 / 53 >

    Laura Gozlan,Remote Viewing, 2014.
    Installation Vidéo
    Boucle vidéo 16’,
    252 x 160 x 120 cm
    Vue de l’exposition Ce qui Manque, La Panacée, Centre de Culture Contemporaine, Montpellier, 2014
    Commissariat de Thierry Fournier

  • < 36 / 53 >

    Laura Gozlan,Remote Viewing, 2014
    Installation Vidéo,boucle vidéo 16’
    252 x 160 x 120 cm
    Collection FRAC Basse-Normandie
    Vue de l’exposition « The Prophecy of Bees », Kunstfort bij Vijfhuizen, Nl, 2016. Commissariat de Julia Geerlings

  • < 37 / 53 >

    Laura Gozlan, Remote Viewing, 2014
    Installation Vidéo,boucle vidéo 16’
    252 x 160 x 120 cm
    Collection FRAC Basse-Normandie
    Vue de l’exposition « The Prophecy of Bees », Kunstfort bij Vijfhuizen, Nl, 2016. Commissariat de Julia Geerlings

  • < 38 / 53 >

    Laura Gozlan,Remote Viewing, 2014
    Installation Vidéo,boucle vidéo 16’
    252 x 160 x 120 cm
    Collection FRAC Basse-Normandie
    Vue de l’exposition « The Prophecy of Bees », Kunstfort bij Vijfhuizen, Nl, 2016. Commissariat de Julia Geerlings

  • < 39 / 53 >

    Laura Gozlan,Remote Viewing, 2014
    Installation Vidéo,boucle vidéo 16’
    252 x 160 x 120 cm
    Collection FRAC Basse-Normandie
    Vue de l’exposition « The Prophecy of Bees », Kunstfort bij Vijfhuizen, Nl, 2016. Commissariat de Julia Geerlings

  • < 40 / 53 >

    Laura Gozlan, The talking apparatus and the bookshelf, 2014
    Performance
    Vidéo projection, Microphone, 30’

    Vue de la performance lors de Die Nacht der philosophie, Institut français, Berlin, 2014
    Commissaire : Mériam Korichi

  • < 41 / 53 >

    Laura Gozlan, A Thousand Miles Below
    En collaboration avec Benjamin Laurent Aman

    Vue de l’exposition Vertiges au centre
    d’art de l’Onde. Commissaires : Sophie Auger et Marie Frampier
    Crédits photo A. Mole.

  • < 42 / 53 >

    Laura Gozlan, A Thousand Miles Below, 2014.
    En collaboration avec Benjamin Laurent Aman

    Vitrine, 2014
    Feuille de cuivre, balsa, carton, papier, led, ciment, pigments,
    140 x 45 x 80 cm
    Crédits photo A. Mole.

  • < 43 / 53 >

    Laura Gozlan, A Thousand Miles Below, 2014.
    En collaboration avec Benjamin Laurent Aman

    Vitrine, 2014
    Feuille de cuivre, balsa, carton, papier, led, ciment, pigments,
    140 x 45 x 80 cm
    Crédits photo A. Mole.

  • < 44 / 53 >

    Vue de l’exposition Vertiges , Micro Onde, centre d’art
    contemporain de l’Onde, Vélizy‑Villacoublay, 2014

  • < 45 / 53 >

    Laura Gozlan,Hercules Mirrors 3, 2014
    Projection sur plaque de verre, film polyester métallisé, cire stéarique, dimensions variables

  • < 46 / 53 >

    Laura Gozlan,Hercules Mirrors 3, 2014
    Projection sur plaque de verre, film polyester métallisé, cire stéarique, dimensions variables

  • < 47 / 53 >

    Laura Gozlan, vue de l’exposition « The Foreseeable Future », Galerie Florence Leoni, Paris, 2014

  • < 48 / 53 >

    Laura Gozlan, vue de l’exposition « The Foreseeable Future », Galerie Florence Leoni, Paris, 2014
    Crédit photo : Paul Hadrien

  • < 49 / 53 >

    Laura Gozlan, Pollice Verso 2, 2013
    Sculpture
    Cire Stéarique, Mousse polyuréthane
    160cm x 125 cm x 60cm
    Vue de l’exposition « The Foreseeable Future », Galerie Florence Leoni, Paris, 2014
    Crédit photo : Paul Hadrien

  • < 50 / 53 >

    Laura Gozlan, Translation par les modèles, 2012
    Fac-similé, 11 documents
    Vue de l’exposition « The Foreseeable Future », Galerie Florence Leoni, Paris, 2014
    Crédit photo : Paul Hadrien

  • < 51 / 53 >

    Laura Gozlan, Translation par les modèles, 2012
    Fac-similé, 11 documents
    Crédit photo : Paul Hadrien

  • < 52 / 53 >

    Laura Gozlan, Matres Suspiria, 2012
    Sculpture.
    Cire stéarique, tapisserie, poignard, tasse céramique, sang artificiel
    Dimensions variables.

  • < 53 / 53 >

    Laura Gozlan, Matres Suspiria, 2012
    Sculpture. Détail.
    Cire stéarique, tapisserie, poignard, tasse céramique, sang artificiel
    Dimensions variables.