• < 1 / 41 >

    Laura Gozlan, Skinny Dip Unsensory, 2015.
    Installation Vidéo.
    Boucle vidéo 20’.
    Exposition collective Au-delà de l’image, Galerie Escougnou-Cetraro, Paris.

  • < 2 / 41 >

    Laura Gozlan, Skinny Dip Unsensory, 2015.
    Installation Vidéo.
    Boucle vidéo 20’.
    Exposition collective Au-delà de l’image, Galerie Escougnou-Cetraro, Paris.

  • < 3 / 41 >

    Laura Gozlan, Skinny Dip Unsensory, 2015.
    Installation Vidéo. Détail.

  • < 4 / 41 >

    Laura Gozlan, Skinny Dip Unsensory, 2015.
    Installation Vidéo. Détail

  • < 5 / 41 >

    Laura Gozlan, Skinny Dip Unsensory, 2015.
    Installation Vidéo.
    Boucle vidéo 20’.
    Exposition collective Au-delà de l’image, Galerie Escougnou-Cetraro, Paris.

  • < 6 / 41 >

    Laura Gozlan, Screening Emporio, 2015
    Réactivation des deux pièces Through the Silver Globe, 2015 et Emporio chimic
    Installation vidéo, 2015. Boucle vidéo 11’, verres, cire, polystyrène extrudé, cristaux, mirror, plate-forme en bois, dimensions variables
    Vue de l’exposition « Impressio », Atelier Rouart, Paris 2015. Commissariat de Anne-Laure Salasca

  • < 7 / 41 >

    Laura Gozlan,The Sceptical Chymist, 2015.
    Installation
    Cire stéarique, chaîne, bois, tapisserie, tapisserie
    Dimensions variables
    Vue de l’exposition Radical Software, Galerie Alain Gutharc. Commissariat : Pedro Morais

  • < 8 / 41 >

    Laura Gozlan, A Mirror Darkly, 2015
    Vitrophanie, scan imprimé sur vinyle adhésif
    216 cm x 135 cm
    Vue de l’exposition Indeterminate Chymistry, Galerie In extenso, Clermont-Ferrand, 2015
    Commissaire : Annabel Rioux

  • < 9 / 41 >

    Laura Gozlan, A Mirror Darkly, 2015. Détail.
    Vitrophanie, scan imprimé sur vinyle adhésif
    216 cm x 135 cm

  • < 10 / 41 >

    Laura Gozla, Through the Silver Globe, 2015
    Installation Vidéo
    Boucle vidéo 11’, dimensions variables
    Vue de l’exposition Indeterminate Chymistry, Galerie In extenso, Clermont-Ferrand, 2015
    Commissaire : Annabel Rioux

  • < 11 / 41 >

    Laura Gozlan, Through the Silver Globe, 2015
    Installation Vidéo
    Boucle vidéo 11’, dimensions variables
    Vue de l’exposition Indeterminate Chymistry, Galerie In extenso, Clermont-Ferrand, 2015
    Commissaire : Annabel Rioux

  • < 12 / 41 >

    Laura Gozlan, Through the Silver Globe, 2015
    Installation Vidéo. Détail
    Boucle vidéo 11’, dimensions variables

  • < 13 / 41 >

    Laura Gozla, Emporio Chimic, 2015.
    Sculpture
    Cire stéarique, mousse, bois, papier
    280 cm × 285 cm × 35 cm
    Vue de l’exposition Indeterminate Chymistry, Galerie In extenso, Clermont-Ferrand, 2015
    Commissaire : Annabel Rioux

  • < 14 / 41 >

    Laura Gozla, Emporio Chimic, 2015.
    Sculpture
    Cire stéarique, mousse, bois, papier
    280 cm × 285 cm × 35 cm
    Vue de l’exposition Indeterminate Chymistry, Galerie In extenso, Clermont-Ferrand, 2015
    Commissaire : Annabel Rioux

  • < 15 / 41 >

    Laura Gozlan, Planck Wrap, 2015
    Sculpture
    Verre, mylar, mousse, cire stéarique
    60 cm x 30 cm x 25 cm

  • < 16 / 41 >

    Laura Gozlan, Fingers, 2015
    Installation
    Projection sur store
    150 cm x 80 cm x 5 cm
    Vue de l’exposition Vicarious , Vivarium, Rennes
    Commissaire : Sandra Doublet pour MPvite.
    Crédit photo : Nyima Leray

  • < 17 / 41 >

    Laura Gozlan, A Paura, 2015
    Installation Vidéo
    Boucle vidéo 12’, dimensions variables
    Vue de l’exposition « Vicarious», Vivarium, Rennes, 2015
    Commissaire : Sandra Doublet pour MPvite.

  • < 18 / 41 >

    Laura Gozlan, A Paura, 2015
    Installation Vidéo
    Boucle vidéo 12’, dimensions variables
    Vue de l’exposition « Vicarious», Vivarium, Rennes, 2015
    Commissaire : Sandra Doublet pour MPvite.

  • < 19 / 41 >

    Laura Gozlan, A Paura, 2015
    Installation Vidéo
    Boucle vidéo 12’, dimensions variables
    Vue de l’exposition « Vicarious», Vivarium, Rennes, 2015
    Commissaire : Sandra Doublet pour MPvite.

  • < 20 / 41 >

    Laura Gozlan,Remote Viewing, 2014.
    Installation Vidéo
    Boucle vidéo 16’,
    252 x 160 x 120 cm
    Vue de l’exposition Ce qui Manque, La Panacée, Centre de Culture Contemporaine, Montpellier, 2014
    Commissariat de Thierry Fournier

  • < 21 / 41 >

    Laura Gozlan,Remote Viewing, 2014.
    Installation Vidéo
    Boucle vidéo 16’,
    252 x 160 x 120 cm
    Vue de l’exposition Ce qui Manque, La Panacée, Centre de Culture Contemporaine, Montpellier, 2014
    Commissariat de Thierry Fournier

  • < 22 / 41 >

    Laura Gozlan,Remote Viewing, 2014.
    Installation Vidéo
    Boucle vidéo 16’,
    252 x 160 x 120 cm
    Vue de l’exposition Ce qui Manque, La Panacée, Centre de Culture Contemporaine, Montpellier, 2014
    Commissariat de Thierry Fournier

  • < 23 / 41 >

    Laura Gozlan,Remote Viewing, 2014.
    Installation Vidéo
    Boucle vidéo 16’,
    252 x 160 x 120 cm
    Vue de l’exposition Ce qui Manque, La Panacée, Centre de Culture Contemporaine, Montpellier, 2014
    Commissariat de Thierry Fournier

  • < 24 / 41 >

    Laura Gozlan,Remote Viewing, 2014
    Installation Vidéo,boucle vidéo 16’
    252 x 160 x 120 cm
    Collection FRAC Basse-Normandie
    Vue de l’exposition « The Prophecy of Bees », Kunstfort bij Vijfhuizen, Nl, 2016. Commissariat de Julia Geerlings

  • < 25 / 41 >

    Laura Gozlan, Remote Viewing, 2014
    Installation Vidéo,boucle vidéo 16’
    252 x 160 x 120 cm
    Collection FRAC Basse-Normandie
    Vue de l’exposition « The Prophecy of Bees », Kunstfort bij Vijfhuizen, Nl, 2016. Commissariat de Julia Geerlings

  • < 26 / 41 >

    Laura Gozlan,Remote Viewing, 2014
    Installation Vidéo,boucle vidéo 16’
    252 x 160 x 120 cm
    Collection FRAC Basse-Normandie
    Vue de l’exposition « The Prophecy of Bees », Kunstfort bij Vijfhuizen, Nl, 2016. Commissariat de Julia Geerlings

  • < 27 / 41 >

    Laura Gozlan,Remote Viewing, 2014
    Installation Vidéo,boucle vidéo 16’
    252 x 160 x 120 cm
    Collection FRAC Basse-Normandie
    Vue de l’exposition « The Prophecy of Bees », Kunstfort bij Vijfhuizen, Nl, 2016. Commissariat de Julia Geerlings

  • < 28 / 41 >

    Laura Gozlan, The talking apparatus and the bookshelf, 2014
    Performance
    Vidéo projection, Microphone, 30’

    Vue de la performance lors de Die Nacht der philosophie, Institut français, Berlin, 2014
    Commissaire : Mériam Korichi

  • < 29 / 41 >

    Laura Gozlan, A Thousand Miles Below
    En collaboration avec Benjamin Laurent Aman

    Vue de l’exposition Vertiges au centre
    d’art de l’Onde. Commissaires : Sophie Auger et Marie Frampier
    Crédits photo A. Mole.

  • < 30 / 41 >

    Laura Gozlan, A Thousand Miles Below, 2014.
    En collaboration avec Benjamin Laurent Aman

    Vitrine, 2014
    Feuille de cuivre, balsa, carton, papier, led, ciment, pigments,
    140 x 45 x 80 cm
    Crédits photo A. Mole.

  • < 31 / 41 >

    Laura Gozlan, A Thousand Miles Below, 2014.
    En collaboration avec Benjamin Laurent Aman

    Vitrine, 2014
    Feuille de cuivre, balsa, carton, papier, led, ciment, pigments,
    140 x 45 x 80 cm
    Crédits photo A. Mole.

  • < 32 / 41 >

    Vue de l’exposition Vertiges , Micro Onde, centre d’art
    contemporain de l’Onde, Vélizy‑Villacoublay, 2014

  • < 33 / 41 >

    Laura Gozlan,Hercules Mirrors 3, 2014
    Projection sur plaque de verre, film polyester métallisé, cire stéarique, dimensions variables

  • < 34 / 41 >

    Laura Gozlan,Hercules Mirrors 3, 2014
    Projection sur plaque de verre, film polyester métallisé, cire stéarique, dimensions variables

  • < 35 / 41 >

    Laura Gozlan, vue de l’exposition « The Foreseeable Future », Galerie Florence Leoni, Paris, 2014

  • < 36 / 41 >

    Laura Gozlan, vue de l’exposition « The Foreseeable Future », Galerie Florence Leoni, Paris, 2014
    Crédit photo : Paul Hadrien

  • < 37 / 41 >

    Laura Gozlan, Pollice Verso 2, 2013
    Sculpture
    Cire Stéarique, Mousse polyuréthane
    160cm x 125 cm x 60cm
    Vue de l’exposition « The Foreseeable Future », Galerie Florence Leoni, Paris, 2014
    Crédit photo : Paul Hadrien

  • < 38 / 41 >

    Laura Gozlan, Translation par les modèles, 2012
    Fac-similé, 11 documents
    Vue de l’exposition « The Foreseeable Future », Galerie Florence Leoni, Paris, 2014
    Crédit photo : Paul Hadrien

  • < 39 / 41 >

    Laura Gozlan, Translation par les modèles, 2012
    Fac-similé, 11 documents
    Crédit photo : Paul Hadrien

  • < 40 / 41 >

    Laura Gozlan, Matres Suspiria, 2012
    Sculpture.
    Cire stéarique, tapisserie, poignard, tasse céramique, sang artificiel
    Dimensions variables.

  • < 41 / 41 >

    Laura Gozlan, Matres Suspiria, 2012
    Sculpture. Détail.
    Cire stéarique, tapisserie, poignard, tasse céramique, sang artificiel
    Dimensions variables.