• < 1 / 35 >

    Andrés Ramirez, 63.193(x), Elleipsis through full light, 2016
    Production Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, dans le cadre de l’exposition collective “Naturally Obscure”
    © photo Aurélien Mole, 2016

  • < 2 / 35 >

    Andrés Ramirez, 63.193(x), Elleipsis through full light, 2016
    Production Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, dans le cadre de l’exposition collective “Naturally Obscure”
    © photo Aurélien Mole, 2016

  • < 3 / 35 >

    Andrés Ramirez, 63.193(x), Elleipsis through full light, 2016
    Production Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, dans le cadre de l’exposition collective “Naturally Obscure”
    © photo Aurélien Mole, 2016

  • < 4 / 35 >

    Andrés Ramirez, 63.193(x), Elleipsis through full light, 2016
    Production Passerelle Centre d’art contemporain, Brest, dans le cadre de l’exposition collective “Naturally Obscure”
    © photo Aurélien Mole, 2016

  • < 5 / 35 >

    Andrés Ramirez
    1.87 effective / affective rotation – a few steps across
    1.716 hold the shine / temporize absorption – a few steps inside, 2016
    Vue de l’exposition « Hard Flowers » Galerie Ecougnou-Cetraro
    Commissariat de Clara Guislain

  • < 6 / 35 >

    Andrés Ramirez, R-O-R’ / befriending with spirits, 2016
    66e exposition de la Jeune Création à la Galerie Thaddeus Ropac, Paris-Pantin.
    Credit photo : C.Gonzalez

  • < 7 / 35 >

    Andrés Ramirez, R-O-R’ / befriending with spirits, 2016
    66e exposition de la Jeune Création à la Galerie Thaddeus Ropac, Paris-Pantin.
    Credit photo : C.Gonzalez

  • < 8 / 35 >

    Andrés Ramirez, R-O-R’ / befriending with spirits, 2016
    66e exposition de la Jeune Création à la Galerie Thaddeus Ropac, Paris-Pantin.
    Credit photo : C.Gonzalez

  • < 9 / 35 >

    Vue de l’exposition « To keep the darkness sealed within », Galerie Escougnou-Cetraro, 19.02.15 – 11.04.15.

  • < 10 / 35 >

    Vue de l’exposition « To keep the darkness sealed within », Galerie Escougnou-Cetraro, 19.02.15 – 11.04.15.

  • < 11 / 35 >

    Vue de l’exposition « To keep the darkness sealed within », Galerie Escougnou-Cetraro, 19.02.15 – 11.04.15.

  • < 12 / 35 >

    Vue de l’exposition « To keep the darkness sealed within », Galerie Escougnou-Cetraro, 19.02.15 – 11.04.15.

  • < 13 / 35 >

    Vue de l’exposition « To keep the darkness sealed within », Galerie Escougnou-Cetraro, 19.02.15 – 11.04.15.

  • < 14 / 35 >

    Vue de l’exposition « To keep the darkness sealed within », Galerie Escougnou-Cetraro, 19.02.15 – 11.04.15.

  • < 15 / 35 >

    Vue de l’exposition « What Are You Going To Do If They Don’t Believe You », EXO (Paris), 15-20 mars 2015.

  • < 16 / 35 >

    Vue de l’exposition « What Are You Going To Do If They Don’t Believe You », EXO (Paris), 15-20 mars 2015.

  • < 17 / 35 >

    Vue de l’exposition « What Are You Going To Do If They Don’t Believe You », EXO (Paris), 15-20 mars 2015.

  • < 18 / 35 >

    Vue de l’exposition « What Are You Going To Do If They Don’t Believe You », EXO (Paris), 15-20 mars 2015.

  • < 19 / 35 >

    Vue de l’exposition « What Are You Going To Do If They Don’t Believe You », EXO (Paris), 15-20 mars 2015.

  • < 20 / 35 >

    Vue de l’exposition « 14 – The sky can’t be red, 67 – The sky was deep red », Project room Galerie Escougnou-Cetraro, 10.07 – 12.09.15.

  • < 21 / 35 >

    Vue de l’exposition « 14 – The sky can’t be red, 67 – The sky was deep red », Project room Galerie Escougnou-Cetraro, 10.07 – 12.09.15.

  • < 22 / 35 >

    Vue de l’exposition « 14 – The sky can’t be red, 67 – The sky was deep red », Project room Galerie Escougnou-Cetraro, 10.07 – 12.09.15.

  • < 23 / 35 >

    Vue de l’exposition « 14 – The sky can’t be red, 67 – The sky was deep red », Project room Galerie Escougnou-Cetraro, 10.07 – 12.09.15.

  • < 24 / 35 >

    Vue de l’exposition « 14 – The sky can’t be red,
    67 – The sky was deep red », Project room Galerie Escougnou-Cetraro, 10.07 – 12.09.15.

  • < 25 / 35 >

    Maison Hermès, Corée. 2014.
    Installation, matériaux divers.

  • < 26 / 35 >

    Maison Hermès, Corée. 2014.
    Installation, matériaux divers.

  • < 27 / 35 >

    Vue de l’exposition I wold prefer not to, projet EXO, 2013.
    Maximum dose ( premier plan ) , The sun no longer sets me free ( second plan ), 2013.

  • < 28 / 35 >

    Vue de l’exposition Condensations, programmation Nouvelles Vagues, Palais de Tokyo, 2013.
    Lost in Love / Inner Land, first vision, 2013.
    Installation, matériaux divers.

  • < 29 / 35 >

    Ekphrasis, exposition hors les murs du CAC Parc Saint-Léger. 2013. En collaboration avec Elise Vandewalle. Installation, materiaux divers.

  • < 30 / 35 >

    Ekphrasis, exposition hors les murs du CAC Parc Saint-Léger. 2013. En collaboration avec Elise Vandewalle. Installation, materiaux divers.

  • < 31 / 35 >

    Ekphrasis, exposition hors les murs du CAC Parc Saint-Léger. 2013. En collaboration avec Elise Vandewalle. Installation, materiaux divers.

  • < 32 / 35 >

    58e Salon de Montrouge.
    We sacrifice our future as we sacrifice our past, 2011.
    En collaboration avec Elise Vandewalle.
    Installation, matériaux divers.

  • < 33 / 35 >

    Vue de l’exposition Never Ending Objects.
    Soon, we’ll be far away, 2011.
    En collaboration avec Elise Vandewalle.

  • < 34 / 35 >

    Vue de l’exposition Never Ending Objects.
    Soon, we’ll be far away, 2011.
    En collaboration avec Elise Vandewalle.

  • < 35 / 35 >

    Vue de l’exposition Never Ending Objects.
    Soon, we’ll be far away, 2011.
    En collaboration avec Elise Vandewalle.